Ce que nous savions il y a 1 an et demi

Noburo est ouvert depuis environ 1 an et demi et au fil des mois, nous avons découvert des bénéfices du coworking auxquels nous ne nous attendions pas.

Nous savions que nous allions faire sortir les travailleurs autonomes de leur cuisine ou de leur sous-sol, que nous allions libérer les travailleurs autonomes de la lourdeur de l’isolement quotidien. Nous nous disions aussi qu’en partageant des ressources, il y avait assurément des économies à faire. Ces bénéfices sont non-négligeables et ont suffi pour nous pousser à mettre sur pied la coopérative qu’est devenue Noburo.

Nous sommes maintenant bien installés. Les locaux sont de mieux en mieux aménagés. Nous collaborons avec les organismes et les institutions de la région et les membres de la coop sont de plus en plus nombreux.

Une communauté d’affaires

Sans trop s’en rendre compte, une masse critique de membres a été atteinte et d’autres avantages du coworking ont été révélés. D’un collectif d’individus (au début, nous devions planifier des « tours de garde » pour assurer une présence au cas où un membre potentiel viendrait essayer), nous sommes devenus une communauté d’affaires tissée extrêmement serrée. Un réseau social d’affaires prenait vie : LinkedIn, mais en vrai!

Les gens n’arrivent pas seuls à Noburo. Ils arrivent avec leurs expertises, leurs expériences, leur réseau professionnel… et naturellement, ils en font profiter tout le monde. Certains appellent ça du réseautage. Moi, je préfère parler d’esprit d’équipe ou d’intelligence collective.

De la collaboration

Les bons employés et les bons travailleurs autonomes cherchent toujours à augmenter leur productivité et à maintenir leur niveau de motivation le plus haut possible. C’est un défi journalier. Comme l’explique Yves Morieux dans une conférence TED (pardonnez-lui son accent agaçant), la seule avenue qui fonctionne vraiment est celle de la collaboration.

À Noburo, le taux de collaboration est au-delà de 80%. C’est-à-dire que presque tout le monde a profité, à un moment ou à un autre, de l’expertise, de l’expérience ou du réseau d’un autre membre.

Apprendre / Faire de l’argent / S’amuser.

On dit que ça en prend au moins deux sur trois pour y trouver son compte au travail. Et bien le coworking favorise les trois :

  • Il permet d’abaisser les barrières à la collaboration (celles qui nous empêchent de parler à cette personne assise à côté de nous dans un café).
  • Il a un effet d’accélération sur la croissance des entreprises… c’est du moins ce qu’affirment 75% des membres de Noburo.
  • Il vous donne tous les bénéfices d’avoir des collègues sans les inconvénients.

Je vous laisse sur un super article de Forbes qui vulgarise super bien les effets bénéfiques du coworking.

Crédit photo : http://www.globalaccountantweb.com/



Laisser un commentaire