Pourquoi être membre de Noburo ?

Pour ne pas créer une copie de mon bureau à domicile dans un autre aquarium. C’est en cherchant un bureau à louer dans la région que le propriétaire de l’Impérial m’a chaudement recommandé la COOP, et je l’en remercie.

Qu’est-ce qui t’attire dans un espace de travail collectif ?

Pour la dynamique que cela apporte. Et aussi tout simplement parce que le timing s’y est prêté. J’aime les situations « gagnant-gagnant », comme je dis toujours à mes clients.

Pourquoi voulais-tu sortir de ton sous-sol ?

Après 15 ans de « home office », il était temps de prendre de l’envol et de rendre mon sous-sol à la famille…

Qu’est-ce que ça t’amène d’être travailleur autonome ?

Je pense avoir toujours été entrepreneur dans l’âme, tout comme une grande majorité « d’immigrants économiques » tel que mon épouse et moi. Lorsque je suis arrivé au pays il y a 12 ans, j’ai très rapidement eu à répondre à une demande spécifique et criante du marché local qu’une multinationale moins flexible, moins facile d’approche ne pouvait offrir.

J’ai commencé seul, comme la plupart d’entre nous, dans mon bureau à domicile et surtout sur le terrain, avec mes clients. Puis de fil en aiguille et pour répondre à la croissance de ma compagnie, j’ai fusionné ma compagnie avec un de mes compétiteurs en Ontario.

Je suis maintenant co-gestionnaire et nous avons 5 employés à plein temps. Mon rôle maintenant est de placer les bonnes personnes au bon endroit, et d’utiliser les forces de chacun pour faire grandir la compagnie. Je reste convaincu que les travailleurs autonomes sont un pilier de l’économie et je n’hésiterais pas une seconde à engager ou m’associer avec un entrepreneur qui est ou a été un travailleur autonome.

Quelle musique écoutes-tu ?

Jacques Higelin (pour les textes), The Piano Guys (pour la musique), David Guetta (pour rester éveillé en voiture). Ne cherchez pas le lien, il n’y en a pas 🙂

Qu’est ce qui te passionne ?

Les défis. J’aime relever toujours de nouveaux défis. Que ce soit sur le plan personnel, familial ou professionnel. Quoi de mieux que de se renouveler, se chalenger, se remettre en question plutôt que de rester dans le confort de sa routine.

Ton plaisir coupable ?

Construire des Légo avec (ou sans) mes filles.

Ton alcool préféré ?

Ron Zacappa, Guatemala, meilleur rhum du monde selon moi, avec modération bien sûr.

Ton film préféré ?

Le dîner de cons ! Impayable et imbattable.

Quelqu’un qui t’inspire ?

Un cliché peut être ? Mes filles. Leur soif d’apprendre, leur étonnement devant un tas de choses si simples que nous ne voyons même plus.

Que fais-tu pour relaxer ?

je suis un grand fan des bandes dessinées. Surtout les auteurs de BD de l’école Franco-Belge (Jean Claude Servais, Jean Van Hamme, etc…)