Qu’est-ce que le « coworking » ?

Les premiers espaces de « coworking » sont nés au début du siècle avec les ateliers d’artistes. Mais le concept, tel qu’il est connu aujourd’hui, a été popularisé aux États-Unis vers le début des années 2000.

En 2013, quand Pascal et Guillaume ont eu l’idée de créer Noburonos bureaux / (pas) de bureau – seules les villes de Montréal, de Québec et de Gatineau avaient leurs espaces de « coworking ». Rapidement, un collectif s’est créé autour de cette idée. Noburo a ouvert ses portes en 2015 et devenait ainsi le premier espace collectif de travail coopératif à l’extérieur des grands centres urbains québécois.

Grâce à l’énergie et à la vision des gens qui se sont impliqués au fil des ans, Noburo a énormément évolué. L’aménagement intérieur de l’espace favorise les heureux hasards. La bienveillance entre les membres fait de ce lieu un endroit où on se sent bien, où il est facile et agréable de travailler et d’échanger. Noburo est sans contredit le plus bel espace de coworking en Haute-Yamaska et est devenu un très fier acteur au sein de l’écosystème entrepreneurial de la région.

Qui est à Noburo ?

Noburo est un groupe comptant une vingtaine de travailleurs autonomes et de télétravailleurs de la région qui choisissent de travailler du même endroit pour briser ce sentiment d’isolement dont souffrent un très grand nombre de personnes qui travaillent seules de chez eux ou dans un bureau privé. Les domaines d’affaires dans lesquels travaillent les membres de l’espace de coworking sont très variés :

  • administration de systèmes
  • sociologie
  • ventes
  • documentation technique
  • programmation
  • graphisme

  • agronomie
  • stratégie numérique
  • coaching professionnel
  • révision linguistique
  • fiscalité
  • comptabilité
  • etc.

Comment fonctionne Noburo ?

Un abonnement mensuel à Noburo permet de profiter d’un espace de travail complètement unique de plus de 3000 pieds carrés au 3e étage d’un immeuble mythique sur la rue Cowie à Granby (l’ancienne usine Imperial Tobacco). Tout est inclus : mobilier, café, thé, imprimante, wi-fi, code d’accès, salles de réunion et cubicules pour les appels téléphoniques. En mettant en commun leurs ressources, les membres de la coopérative profitent d’un effet levier pour s’offrir un environnement de travail et un réseau d’affaires ont il serait impossible de profiter autrement.

Un acteur économique bien ancré dans la région

Bien que Noburo n’ait aucun mandat en ce sens, les membres de la coopérative ont la profonde volonté d’avoir un impact positif sur la vie entrepreneuriale de la région. Tous les ans, de très nombreuses heures sont donc gracieusement offertes par les membres pour coordonner, participer et organiser des activités, des projets et des initiatives qui ont pour objectif de stimuler l’économie locale et la culture entrepreneuriale de la région. Des membres de Noburo sont donc impliqués auprès de plusieurs organismes subventionnés de la région :

Noburo est une coopérative de solidarité

Statistiquement, les coopératives ont une durée de vie beaucoup plus grande que les entreprises détenues par seulement quelques actionnaires. Au Québec, le mouvement coopératif est plutôt dynamique. Seulement à Granby : la radio (M105), le quotidien régional (La Voix de l’Est) et deux des plus gros employeurs (Agropur et Desjardins) sont des coopératives. Les valeurs coopératives étant de toute manière au coeur du projet, nous avons demandé de l’aide à la CDRQ pour qu’ils nous filent un petit coup de main pour identifier le type de coopérative qui cadrait avec notre projet et pour nous guider dans le processus de constitution.

Réinvestissement rapide

Comme en font foi les trois projets d’agrandissement que nous avons menés à terme au cours des quatre premières années d’existence, cette forme juridique permet, dès qu’il y a des sommes disponibles, de réinvestir rapidement dans l’espace collectif afin de constamment l’améliorer.

Utilisateurs, décideurs

Le conseil d’administration d’une coopérative de solidarité comme la nôtre est obligatoirement composé d’une majorité de membres qui utilisent l’espace. Ainsi, la direction stratégique de l’entreprise ne peut s’éloigner des intérêts et des besoins des membres. En somme, plus on s’implique, plus la coopérative nous ressemble.