Événements printaniers à Noburo

Depuis son ouverture, Noburo a eu la chance de vous accueillir dans ses locaux à quelques reprises. Que ce soit pour nos portes ouvertes, l’événement Prospérité en période d’austérité ou lors de notre 5@7 avec la communauté d’affaires, c’est toujours un plaisir d’ouvrir nos portes et de voir l’espace s’animer.

Recevoir et échanger, c’est ce qui fait le « CO » dans « COworking. Nous récidivons donc avec quelques événements dans les trois prochaines semaines.

26 mai à 11h

Conférence du Centre d’aide aux entreprises pour faire connaître leurs résultats de la dernière année et leurs projets pour l’année qui vient de commencer. Contactez Isabelle Côté si vous désirez assister à l’événement.

27 mai à 16h

Cocktail de fin de programme pour de En affaires pour réussir du Service aux entreprises du Cégep de Granby. Cette formation de 150h, visait à mieux outiller les entrepreneurs, releveurs et repreneurs déjà en affaires depuis minimalement 3 ans, à faire face aux défis du quotidien (planification stratégique, finances, comptabilité, développement des affaires, communication, leadership, RH et autres).

9 juin à 17h

L’AGA de la Chambre de Commerce Haute-Yamaska et région se tiendra dans les bureaux de Noburo. À l’ordre du jour, il y aura entre autres la présentation du rapport annuelLe rapport annuel et l’élection de nouveaux administrateurs au conseil. Consulter les documents relatifs à l’AGA ici.

10 juin à 19h30

Olivier Gingras-Audet, membre à Noburo, organise la conférence Plus de résultats sur le web mettra en vedette le blogueur Olivier Lambert – nommé meilleur blogue canadien dans la catégorie Marketing et réseaux sociaux en 2014 – et portera sur le marketing numérique.

On espère vous y voir en grand nombre.

Quelle adaptation, mais quel bonheur !

Il y a maintenant plus de 20 ans que je suis travailleuse autonome. Depuis quelques semaines, je travaille deux jours par semaine à Noburo, un espace de travail collectif (ou « co-travail », ou « co-working ») qui réunit dans un même loft d’autres travailleurs autonomes et micro-entreprises. Quelle adaptation… et quel bonheur ! J’ai perdu une partie de ma productivité, et j’ai gagné beaucoup plus en énergie, en idées, en contacts et en satisfaction.

Une grande partie de mon travail se fait isolément dans mon bureau, chez moi. Inutile de vous dire que ces jours-là, je passe une bonne partie de la matinée en pyjama et toute la journée à mon ordinateur ! Pour travailler à Noburo, il m’a fallu créer une nouvelle routine : m’habiller, me coiffer et me maquiller, prendre tous les dossiers dont j’aurai besoin dans la journée, me préparer un lunch, transférer les appels de mon bureau à mon cellulaire (il n’y a pas de couverture cellulaire où j’habite !). Je passe aussi près d’une heure par jour pour aller à Noburo et en revenir.

En travaillant à Noburo, j’ai eu des conversations passionnantes qui m’ont soit donné de nouvelles idées, soit libérée d’un questionnement. J’ai augmenté mes connaissances web et informatiques. J’ai donné quelques conseils dans mon domaine d’expertise. J’ai trouvé une ébénisterie locale qui va combler mes besoins. Et j’ai eu le bonheur de prendre un café ou mon lunch avec des collègues en jasant de tout et de rien. J’en suis ressortie en fin de journée pleine d’énergie et comblée !

Je n’ai jamais voulu fonder une PME parce que je ne souhaitais ni gérer des employés ni chercher des clients pour assurer l’entrée de travail et de fonds nécessaires : je tenais à faire le travail qui m’anime et dans lequel je suis à mon meilleur. Une bonne partie de ce travail se fait en collaboration avec mes clients dans leur lieu de travail ou ailleurs. Jusqu’ici, j’y trouvais mon compte pour combler mon côté « social » car j’aime aussi beaucoup travailler seule à mon bureau, dans ma maison.

À Noburo, je peux travailler, collaborer et réseauter deux jours par semaine, tout en conservant ce que j’aime du travail autonome. C’est la combinaison parfaite pour moi ! Qui sait ce que m’apportera la sérendipité, ces découvertes impromptues ou coups de chance qui émergeront des relations et des conversations imprévues issues du «  co-travail » ou « co-working » ?

Bail signé, installation en cours!

C’est avec grand plaisir que je vous annonce que le bail est maintenant signé avec le propriétaire de l’immeuble!

Les travaux sont terminés et Guillaume, Pascal, Pierre et moi pouvons enfin commencer à nous installer. Nous serons en mesure d’accueillir les membres après les Fêtes, et nous prévoyons organiser l’ouverture officielle dans les semaines suivantes.

Nous ne sommes pas encore officiellement ouvert, mais si vous passez près du 166 rue Cowie, passez nous voir! L’un de nous sera sûrement là et nous serons heureux de vous faire faire le tour.

Première rencontre des coworking du Québec

Le 28 octobre dernier, chez ECTO à Montréal, a eu lieu pour la première fois une rencontre des espaces de coworking du Québec. Une vingtaine de personnes étaient présentes, dont des représentants d’espaces existants à Montréal et Québec, des gens comme nous en processus de naissance (Granby, Longueuil, Sherbrooke et Lac Mégantic), des propriétaires d’immeubles qui croient aux projets, et même un investisseur de capital social.

IMG_2496

En plus de faire connaissance, nous avons tous réalisé que nous vivons des enjeux similaires. En se réunissant régulièrement, l’intelligence collective pourra faciliter l’atteinte de nos objectifs. Les espaces de co-working sont de plus en plus forts et présents en Europe et aux États-Unis. Le Québec arrive un peu tard dans ce mouvement et les institutions gouvernementales doivent encore apprendre à quel point ce peut-être avantageux pour eux d’investir dans ce modèle d’affaires. En effet, il comporte peu de risques quant aux coûts d’investissement et offre des retombées importantes à plusieurs égards :

  • développement de l’entrepreneurship et de nouveaux écosystèmes d’innovation
  • développement des régions rurales
  • revitalisation de zones urbaines
  • évolution du marché du mobilier de bureau, de la conception d’espaces de bureau et de gestion d’installations
  • développement de technologies
  • gestion de la mobilité et des ressources humaines

IMG_2498

Bref, les espaces de coworking stimulent le développement d’une économie en émergence beaucoup plus représentative des tendances futures du marché du travail.

Quelques membres présents s’apprêtaient à participer à la conférence Européenne des coworking qui se tiendra au Portugal les 24-25-26 novembre prochain et nous ramènerons des idées sur les pratiques les plus innovantes.

La suite… une prochaine rencontre prévue le 13 janvier prochain.

Avec Esther, nous sommes revenus de cette première rencontre avec de nouveaux contacts, de nouvelles idées à appliquer et gonflés à bloc, prêts pour l’ouverture prochaine de Noburo.